Pegase ProcessusCentre de psychothérapie, de formation et de recherche

Rechercher une formation

J'ai retrouvé ma langue maternelle

« J’ai retrouvé ma langue maternelle »: C’est le commentaire formulé par une participante à la sensibilisation aux approches centrées-solutions.
Nous avons souvent appris au cours de nos études à parler le langage des problèmes, , sans nous douter qu’au milieu de ce langage se glissent des exceptions aux problèmes et l’espoir d’un avenir dans lequel il fera bon vivre. Réapprendre cette langue : celle des exceptions et des objectifs atteignables ouvre le chemin des dialogues avec soi-même.

Ce lien avec soi-même, qui est encouragé ou suscité par le dialogue centré-solutions, c’est ce lien qui est notre langue maternelle : ce langage qui nous parle de nous et dont la pression de la « conscience collective » du moment ou des évènements de la vie nous a éloignés.

Cette « conscience collective » est ce qui nous imprègne aussi malgré nous, comme intervenants. A notre insu, elle nous prescrit des manières de penser qui deviennent des stéréotypes voire des dogmes qui prennent lieu et place d’une pensée autonome.
Retrouver ce lien avec soi est facilité par le dialogue centré-solutions.

Cette attitude d’intervention est soutenue par une curiosité Active, Bienveillante, Facilitante, Guidante par ses reflets et ses questionnements, montrant un Intérêt pour les réponses ; permettant ainsi l’ approfondissement du lien vers soi et avec soi, elle nous éloigne d’une présupposée vérité sur l’autre et l’aide à se déprendre des réponses stéréotypées sur lui-même.

Ces langues qui émotionnellement, cognitivement éthiquement renforcent le lien et la congruence avec soi, renforcent les interactions coopératives et constructives avec les autres ont été mises à jour par des recherches sur les modalités de l’attachement, par les pratiques de la Communication-Non-Violente, ou encore les approches centrées-solutions.

Il n’est pas étonnant que des formations à ces approches tout comme celles qui permettent de discerner les mécanismes systémiques permettent de recueillir ces commentaires : J’ai retrouvé ma langue maternelle : ce langage des exceptions et des objectifs atteignables, orienté vers cet avenir où il fera bon vivre pour soi et avec les autres.

Jean François Croissant
Co-fondateur de Pegase-Processus


Ces sensations, ces réflexions sont bien évidemment ce qui anime aujourd’hui l’équipe de Pégase processus, à l’heure où d’importantes mutations sont à l’œuvre au sein du comité pédagogique comme de l’équipe support. Ces changements sont pour nous une opportunité pour questionner et ajuster la congruence entre nos fonctionnements et ce que nous transmettons.
Nous souhaitons renforcer notre collectif, mettre toutes nos forces, nos ressources et nos compétences au service d’une évolution vers un avenir où, effectivement, il fera bon vivre parce que nous mettrons en œuvre les interactions coopératives et constructives auxquelles nous aspirons.

Ce nouveau catalogue porte une coloration systémique centrée-solution et d’inspiration humaniste existentielle.

Le nouveau Comité de Pilotage